Mécénat


 

MECENAT

 

SAUVAN, le Château Abandonné

 

Ou l’histoire extraordinaire de sa réhabilitation

 

L’impôt sur les portes et fenêtres, les outrages du temps, la décadence qui a vu le Château, après les années de lumière, connaître pendant des décennies le délaissement, la vente du mobilier, l’arrache lucratif de certaines cheminées, les infiltrations, les plafonds crevés, les jardins en friches ou encore le tremblement de terre de 1909 qui, faute de soins par la suite, l’avait ébranlé au risque de le voir s’effondrer, Sauvan était à bout de souffle en 1981 lorsque ses actuels propriétaires, pris de passion, y passèrent leur première nuit sur un matelas de fortune dans les courants d’airs de la toiture fragilisée et des carreaux cassés, les chauves-souris pour toute compagnie. Ils employèrent toute leur énergie, toute leur vie à redonner à ce lieux majestueux unique et rayonnant son lustre merveilleux d’un Château XVIIIème hors du temps, à le faire devenir à nouveau une pièce majeure de notre patrimoine.

 

Aujourd’hui, grâce au travail et aux fonds engagés tout au long de leur vie par ses actuels propriétaires, le Château est sauvé et rénové, il constitue le joyau de la Provence,

 

MAIS…

 

De nombreux travaux restent à accomplir :

 

Ouverture des dernières fenêtres restant murées

Travaux de charpente, certaines poutres donnant des signes de faiblesses

Travaux divers intérieurs (Reprises de plafonds, restauration ou changements de fenêtres, etc…)

Travaux de réhabilitation de certaines dépendances

 

ET surtout, le projet le plus important :

 

La recréation des jardins à la Française

 

 

En contrebas de la grande terrasse d’honneur trônaient naguère de splendides jardins à la française.

La déshérence dont Sauvan a été victime a conduit à leur disparition, l’espace étant alors devenu un simple champs de labours puis de ronces.

Les actuels propriétaires y ont apporté les premiers jets d’une remise en état, bien insuffisants toutefois pour pouvoir les considérer comme des jardins dans la stricte et belle tradition de ceux du XVIIIème Siècle.

 

 

De concert avec les Monuments Historiques et grâce au travail de l’architecte Francesco Flavigny, un projet de recréation a été établi, à l’issue d’une profonde étude historique des jardins d’origine.

Ce jardin est la dernière pièce essentielle manquant au Château de Sauvan afin qu’il retrouve l’intégralité de son harmonie, de sa beauté d’antan.

 

Ce projet est particulièrement onéreux et ne pourra voir une réalisation rapide sans l’intérêt qu’un tel projet peut susciter auprès de tous ceux sensibilisés à la préservation de notre patrimoine, autrement dit sans recours au mécénat.

 

Le début des travaux est prévu dans les mois à venir.

Tous renseignements peuvent être pris auprès du Château de Sauvan.